Sociologie des différentes vagues de recrues dans les Forces de Sécurité Centrafricaine

En République centrafricaine (RCA), les forces de sécurité comprennent principalement l’armée[i], la gendarmerie nationale et la police nationale qui furent toutes créées dans les années 1960, suite à l’accession de la RCA à l’indépendance. L’armée, pourtant force de défense, fait également partie intégrante des forces de sécurité en RCA car il n’est pas rare que des soldats soient envoyés pour contenir ou réprimer des manifestations, ou encore pour assurer la sécurité des grands évènements (matchs internationaux, investiture d’un chef d’Etat, rencontres politiques, accueil et sécurité de hautes personnalités étrangères en visite, etc.). Des missions qui, dans un pays institutionnellement bien organisé, relèveraient de la compétence de la police et de la gendarmerie[ii], et non de l’armée.

La présente cartographie institutionnelle traite dans un premier temps du caractère subjectif qui a longtemps prévalu dans les recrutements des éléments des forces de sécurité centrafricaine, puis des initiatives en cours pour la réforme structurelle desdites forces et enfin des difficultés auxquelles celles-ci sont confrontées….

Découvrez la version animée de cette cartographie institutionnelle en cliquant ICI