Les groupes d’autodéfense « Kogl-Weogo » au Burkina-Faso

Les groupes d’autodéfense « kogl-weogo » sont nés dans certaines régions du Burkina Faso pour combler un vide sécuritaire marqué d’une part, par l’incapacité des forces de défense et de sécurité (FDS) à assurer un maillage sécuritaire complet du territoire et d’autre part par la recrudescence du grand banditisme dans le pays. Ces groupes occupent aujourd’hui le devant de l’actualité en raison de leurs actions spectaculaires et de leurs modes opératoires iconoclastes, qui apparaissent peu conformes aux pratiques d’un Etat de droit et aux principes juridiques modernes…

Découvrez la version animée en ligne de cette cartographie en cliquant ICI

Abonnez-vous pour recevoir nos cartographies institutionnelles chaque semaine