Les chefs de quartiers, de villages et les chefferies traditionnelles en RCA

Pour organiser le fonctionnement de son territoire, la République Centrafricaine (RCA), s’est dotée à la fin des années 1980 des textes portant création et organisation des collectivités territoriales et des circonscriptions administratives. A ce titre, la désignation et les prérogatives des chefs de quartiers, des chefs de villages et des chefs traditionnels sont déterminées par deux ordonnances.

Dans un pays en proie à des crises militaro-politiques récurrentes, il importe de comprendre le rôle, la place, le degré d’influence et d’autorité (morale notamment) de ces notables dont le Forum de Bangui, a appelé de ses vœux la revalorisation. Si les trois catégories d’acteurs sont souvent réduites les unes aux autres, il convient de distinguer d’une part, les chefs de quartiers et de villages, et d’autre part, les chefs traditionnels, bien que les uns comme les autres souffrent aujourd’hui d’un grand discrédit…

Découvrez la version animée de cette cartographie en cliquant ici

Abonnez-vous pour recevoir nos cartographies institutionnelles chaque semaine