L’émigration irrégulière en Afrique de l’Ouest

Ces dernières années suite à l’instabilité sociopolitique qui prévaut en Libye, un important flux migratoire irrégulier en provenance des pays du Sud vers les pays du Nord a été enregistré. Le 13 novembre 2017 le Ministère italien de l’intérieur faisait état de 105.418 migrants arrivés en Italie depuis le 1er janvier 2017 par voie maritime. Même si une baisse notable des arrivées fut observée à partir de juillet 2017[i], il reste que migrer en Europe à partir de la Méditerranée est devenu un itinéraire privilégié par les jeunes migrants africains vers l’Europe. En effet, 75,95 % des migrants enregistrés provenaient de l’Afrique subsaharienne. Ils sont originaires du Nigeria, de la Guinée, de la Côte d’Ivoire, du Mali, de la Gambie, du Sénégal et du Ghana[ii]. Le constat est sans appel ! L’Afrique de l’ouest se hisse au premier rang des zones pourvoyeuses de contingents importants de migrants irréguliers en partance pour l’Europe…

Découvrez la version animée de cette cartographie institutionnelle en cliquant ICI